Thomas Dreyfuss

L’univers de Thomas Dreyfuss joue d’une culture plurielle, une collision de motifs issus de sources diverses qui font se télescoper des écritures formelles hétérogènes, mêlant classique et moderne, petite et grande histoire. L’échange, le dialogue, les correspondances, la prise en compte des oppositions pour mieux appréhender la cohérence d’un monde fragmenté.

L’inspiration de l’artiste est faite de récits extraordinaires et surréels où l’hybridation domine, entre figures animales et humaines, réel et mythe, tradition et culture populaire. Lièvres, taureaux, oiseaux, créatures étranges où le végétal s’immisce parfois de l’intérieur. La peinture devient voyage, exil, dépassement, métamorphose. Le passage comme concept et expérience.

En regardant les peintures et les dessins de Thomas Dreyfuss on se raconte beaucoup d’histoires. Les personnages sont souvent récurrents ; ils sont connectés au monde mais le fil narratif nous échappe, se dilue. La représentation est parsemée de points d’interrogation, saturée de mystères. Penser le réel dans son mouvement, sa fluidité, mais aussi dans ses aspérités, telle une quête perpétuelle. L’œuvre est et restera nomade, énigmatique et poétique.

 

 THOMAS DREYFUSS

 Né à Paris le 18 mars 1974

 Vit et travaille à Gentilly

 

Expositions Personnelles    

 

2017 – Dedalus, La Villa Tamaris centre d’art – La Seyne-sur-Mer

 

2016 – Pourvu que j’arrive quelque part, Galerie le Garage – Orléans

         – Passage, Institut Français – Djibouti

 

2015 – Corners, Galerie David Hicks – Paris  

 

2014 – Unsung heroes, Trafic Galerie – Ivry-sur-Seine

 

2013 – Avenue, service culturel – Gentilly

         – Vingt ans et des poussières, Appartement S/P – Paris

 

2012 – Entracte, Galerie le Garage – Orléans

 

2011 – Ailleurs, Appartement S/P – Paris

 

2010 – Cuts, Trafic Galerie – Paris

 Expositions collectives

2018 – Toi aussi Brutus – Galerie Detais – Paris

         – Centre d’Art Contemporain Châteauvert – Var

 

2017- Biennale art contemporain – Gentilly

 

2016 – Rouge II – Freiberg. Allemagne

 

2015 – Biennale, chantier ouvert au public – Gentilly

 

2014 –  Tout va bien, Quai Est- Ivry-sur-Seine

 

2013 – Oeuvres sur papier, Quai Est- Ivry-sur-Seine

         – Point rouge, Galerie le Garage- Orléans

         – Rouge, service culturel – Gentilly

 

2012 – Pleins feux/Nuit blanche -Ivry-sur-Seine

         – Prix Antoine Marin – Arcueil

 

2011 – Résumé, Trafic Galerie – Paris

         – Collective, Trafic Galerie – Paris

 

2009 – Fond municipal d’art contemporain – Gentilly

         – Salon du dessin Slick 09, Trafic Galerie – Paris

 

2008 – Langues Plurielles, Galerie Françoise Besson – Lyon

Presse

 

Artpress , 2017

– Chroniques du chapeau noir, imago.blog.lemonde.fr. 25 septembre 2016

 

– RTD, journal télévisé. 23 Février 2016

 

– La Nation Djibouti. Février 2016

 

– La Tribune d’Orléans. Mai 2012

 

– République du centre. Juin 2012

 

– France 3 région. Juin 2012

 

– art actuel. Juin 2012

 

– artpress n° 375. Février 2011 Anaël Pigeat

lhoux rédactrice Boum ! Bang !